Sélectionner une page

En 1905, en élaborant la théorie de la relativité restreinte, Einstein postule que la masse est une des formes de l’énergie:

Un système au repos, de masse m possède une énergie de masse:

E = m.c2

avec

E : énergie de masse en joules (J)
m : masse en kilogrammes (kg)
c : vitesse de la lumière dans le vide ( c = 3,0.108 m.s-1 )

Conséquence: Si le système (au repos) échange de l’énergie avec le milieu extérieur (par rayonnement ou par transfert thermique par exemple), sa variation d’énergie ΔE et sa variation de masse Δm sont liées par la relation:

ΔE = Δm . c2

Si Δm < 0 alors ΔE < 0, le système cède de l’énergie au milieu extérieur et sa masse diminue.

Si Δm > 0 alors ΔE > 0, le système reçoit de l’énergie du milieu extérieur et sa masse augmente.

 

L’énergie se métamorphose, devenant la chaleur dégagée par un feu de bois ou la vitesse acquise par un torrent dévalant une montagne.

Elle peut changer, mais ne se perd ni ne se crée : elle se conserve.

Au moment du Big Bang, on a une certaine quantité d’énergie.                                                                 Si nous sommes dans un système fermé, toute l’énergie du Big Bang est présent, il se transforme.  Nous sommes également une partie de cette énergie.